ASSOCIATION SPORTIVE VERSOISE  : site officiel du club de foot de VERS PONT DU GARD - footeo

Histoire & Palmarès

Historique de l’ A.S.  Versoise

A l’initiative de quelques amis « footeux », l’association sportive Versoise est née en 1965. En 2000, elle fusionne avec la création de l’ E.S. Gardon ( avec le club de Remoulins Sports). L’ ASV a donc vécu 35 ans.

Elle est née par la volonté d’une promesse électorale avec un espoir de tous les jeunes du village de l’époque. Trois personnages en sont les bâtisseurs : Mme Lucienne Taulelle, Mr Honoré Lapalud et Jean Véra. Lucienne Taulelle a été le maire de Vers de 1965 à 2000. Le stade a été construit sous son mandat. Honoré Lapalud fut le Président fondateur de l’ ASV, il a su créer le club que tous jeunes attendaient. Il était également l’adjoint de Lucienne Taulelle à la mairie. Quant à Jean Véra dit «  Jeannot » il fut la cheville ouvrière, 1er entraineur, responsable technique et même joueur. Il s’est investi rapidement dans le projet, apportant son savoir-faire, son expérience et son talent de footballeur.

L’ ASV a connu 5 présidents. Honoré Lapalut, Joseph Gonzalès, Paul Vanderbeken dit Mr Paul, Jean Gibert et Josselin Longuet. Chacun, en ce qui le concerne, a apporté sa contribution et Jean Gibert a créé la section « jeunes ». Les années suivantes sous la présidence de « Joss », le club a compté presque 350 licenciés. Sous la houlette de Régis Sauvan ou Emile Arpinon, le club a évolué jusqu’à la PHA. L’ ASV a eu de grands gardiens de but. On se souviendra de Paul Sorbier, Agafanof, Queyranne, et Claude Serrano, Manu Garcia, Didier Boujenah et Dominique Chauvet. Pour les joueurs de champ, on peut se rappeler de Jean-claude Pene, André Marcel dit le « déde », et son complice Salavador Alarcon dit « le salve ». On pourrait en citer d’autres, Robert Allaix, Jean-claude Testud, Angel Lopez, les frères Bouchena Said et Djamel, Yahia Bellazouge, BHamid Benbelaid, Tazid Bourouf, et bien sûr Philippe Debrincat. Mais on ne peut pas clôturer cette liste sans parler de Michel Vignal, buteur exceptionnel.

On peut également se souvenir que dans les années 75, que l’ ASV a joué deux ans sur le terrain de Castillon, pendant que des travaux étaient effectués au stade municipal de VERS ;  Le terrain de Castillon se trouvait en bordure de la route de Remoulins. Un wagon servait de vestiaire. Les joueurs devaient travers la route pour se rendre sur le terrain ! Quelle époque !

En 1977, le club décidait de créer la première section « jeunes ». En effet, les jeunes de Vers, sans entraineur, sans adulte, s’organisait pour jouer des « matchs » contre les jeunes de Castillon. Ainsi, tout se décidait au collège dans la semaine de faire un match amical. Mais l’idée fit son chemin…probablement parce que les dirigeants voyaient tous ces jeunes jouaient seuls au football. La première équipe de «  cadets » fût donc créée. L’entraineur était Claude Iampiétro, avec Mr Gonzalès et « le salve » comme dirigeants. Dans cette équipe, on peut citer Daniel Grazioli, François Pinéra, les frères Moreaux, Jean-paul Broche, Joël Gonzalès, Jean-marc Boucarut, parfois avec Robert Danis et renforcés par quelques jeunes de Castillon, Rémi Berne, Patrice Ode, les jumeaux BOYER, Max et Francis. Trois jeunes venaient également de Lédenon, Chaix, Chiche et Teissèire….

Par la suite, d’autres équipes de jeunes ont vu le jour en fonction, souvent, des aléas des effectifs. Mais en début d’année 2016,  à l’identique de 1965, des « papas » émettent l’idée de ressortir les statuts de l’ ASV. Ils vont chercher Fabrice Alarcon et lui demande de prendre la présidence. Ainsi la nouvelle création est en date du 29 AVRIL 2016 sous SIREN 834.406.787. Quatre équipes en U6 –U7- U8 sont créées. La saison se déroule de bonne façon. Les Mickael Chabrol, Alex Thiebault, Antony Cardona, Aldo Bouly, Philippe Gutteriez et David Cazorla ont réussi ce paris énorme de remettre  le club sur des bons rails…

Le 5 septembre 2015, lors d’une cérémonie en guise d’anniversaire de l’ ASV, le Président « Joss «  terminait son discours par ces propos : «   j’encourage vivement les bonnes volontés à une éventuelle renaissance de l’ASV, pour les enfants, les jeunes. C’est parfaitement possible et réalisable. L’avenir vous appartient…. ».

L’histoire dira qu’il a été entendu. Que Vive l’ ASV !

Aucun sondage

Aucun événement